La formation du professeur de chant

Ce qu'il faut savoir

Pour devenir professeur de chant, il faut :

  • Être chanteur soi-même, quelle que soit l'esthétique mais avec de l'expérience et un bon niveau. Vous ne pourrez enseigner correctement le chant que si vous avez acquis une très bonne technique liée à l'esthétique enseignée (classique, musiques actuelles, jazz…) mais aussi avoir une excellente connaissance du répertoire lié à cette esthétique.
  • Avoir envie de transmettre : l'apprentissage de la pédagogie demande du travail et une franche motivation.

En France, l'enseignement du chant est essentiellement dispensé dans les conservatoires et écoles de musique, agréés ou non par l'Etat.

De nombreuses structures associatives ou privées proposent également des cours de chant individuels ou collectifs sans demander au professeur un diplôme d’État mais par contre, demanderont une solide expérience en la matière.

Plusieurs trajectoires possibles 

Que ce soit au conservatoire, en indépendant ou dans une structure privée, les possibilités d'enseigner le chant sont nombreuses ; tout dépend de vos envies, votre esthétique, vos ambitions.

Pour exercer en tant que professeur de chant en conservatoire ou école de musique, un diplôme national est nécessaire (CA, DE, ou titre RNCP). Pour devenir fonctionnaire territorial au sein d'un établissement public d'enseignement spécialisé, les titulaires de CA et DE doivent réussir les concours de PEA ou d'ATEA organisés par le CNFPT (un petit glossaire en bas de page va bien vous aider !). Dans certains cas, où le recrutement est déclaré infructueux, un directeur peut engager un professeur non diplômé ; il sera alors vacataire et ne bénéficiera d'aucun avantage en terme de carrière et ne sera pas titulaire, sauf s'il est reconduit sur le poste plusieurs fois jusqu'à pouvoir passer les concours de la FPT en interne.

Le métier de professeur de chant peut également s'exercer dans des structures associatives locales (maison des jeunes, maison pour tous, etc.) ou à titre privé, sous forme de cours particuliers. Dans ces conditions, la possession d'un titre RNCP, d’un DE ou d'un CA n'est pas nécessaire.

Si vous voulez enseigner en conservatoire, le parcours est le suivant :

Le CA : confère le titre de Professeur Certifié. On ne peut le passer qu'en suivant la formation diplômante en pédagogie de l'un des deux CNSM (Paris ou Lyon);  l'entrée se fait uniquement sur concours. Il est requis pour enseigner dans les conservatoires à rayonnement régional (CRR), départemental (CRD), communal ou intercommunal (CRC). Il valide les connaissances et les compétences générales et professionnelles correspondant au niveau de fin de second cycle d’études supérieures préparant à l’enseignement de la musique. Toutes les disciplines et les esthétiques sont représentées : musique classique, jazz, musiques actuelles et musiques traditionnelles. Ce diplôme de pédagogie et formation à l'enseignement de la musique, confère aujourd'hui le grade de Master.

Il peut s'obtenir par le biais de la VAE. Le titulaire du CA peut se présenter au concours de PEA de la fonction publique territoriale.

 

Le DE : confère le titre d'Assistant Spécialisé. C'est le diplôme le plus répandu pour l'enseignement de la musique instrumentale ou vocale dans les conservatoires. Là aussi, toutes les disciplines et les esthétiques sont représentées. Il s'obtient :

  • Après une formation initiale dans certains Pôles Supérieurs d'Enseignement Artistique avec pour pré requis :
  • soit un DEM ou DNOP : c'est avant tout une reconnaissance individuelle d’un niveau de pratique musicale, délivré par les conservatoires en fin du cycle 3
  • soit être dans un cursus CPES (Classes Préparatoires à l' Enseignement Supérieur)
  • Dans les CEFEDEM (Centres de Formation des Enseignants De Musique et de danse)
  • Par le biais de la formation professionnelle continue,
  • Par la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE). Le DE permet de se présenter aux concours d'Assistant Territorial d'enseignement Artistique de la fonction publique territoriale (ATEA)
  • Dans les CNSM, la formation est réservée aux étudiants en scolarité : pas de concours externe

Le DE et le CA sont des diplômes qui reconnaissent des compétences mais qui ne donnent pas accès à un développement de carrière. Seule la réussite au concours de la Fonction Publique Territoriale permet la titularisation sur un poste dans un conservatoire. Les concours se passent en interne ou en externe sous certaines conditions, incluant notamment des commissions d'équivalence pour les candidats non titulaires des diplômes visés ci-dessus (cf le site de la fonction publique).

Les autres diplômes et formations certifiantes reconnues :

Si vous êtes professeur de chant indépendant, un diplôme n'est pas forcément nécessaire mais suivre une formation diplômante peut faire la différence lors d'une recherche d'emploi.

Le DUMI : Au cours des années 1970-1980, des associations engagées dans les mouvements d'éducation populaire ont proposé des approches pédagogiques différentes de la musique. Elles mettaient en perspective de nouvelles démarches d’éveil et d’expression musicale à l’école maternelle et primaire. En s’appuyant sur ces expériences, le ministère de l’Éducation nationale et le ministère de la Culture, ont créé en 1983 les centres de formation de musiciens intervenants, les CFMI. Rattachés à des universités, ils forment en deux ans au diplôme universitaire de musicien intervenant, le Dumi. Le Dumiste est ensuite rattaché à un conservatoire et intervient en milieu scolaire pour l’Éducation Nationale.

Les RNCP : concerne des formations diplômantes qui entrent dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles. Deux adresses que nous vous recommandons :

Chant, Voix et Corps : https://www.chantvoixetcorps.com/

Emmanuelle Trinquesse est professeur de technique vocale et de chant depuis 2001 et organise une formation pour les professeurs de chant depuis 2012,

Kinésithérapeute spécialiste de l'éducation et de la rééducation corporelle du geste vocal (thérapie manuelle appliquée à la voix,

Relaxologue spécialiste de la gestion du trac et des émotions, préparation mentale,

Coordinatrice internationale pour l'association française des professeurs de chant, membre du CA

Présidente de l'association VoxLab : centre international de la voix

Elle propose une formation complète et diplômante, reconnue par l'Etat équivalente à un Bac +3/4

 

Ecole Richard Cross : https://www.ecole-richard-cross.com/

Professeur de chant, conseiller vocal, il suit de nombreuses formations dans des thérapies nouvelles comme la PNL. Auteur d'ouvrages : La voix dévoilée, l'Abécédé du chant… Coach vocal pour la télévision et ses émissions musicales. Impliqué dans la pédagogie du chant, Richard Cross met en place la première formation de professeur de chant dans le domaine des Musiques Actuelles Amplifiées en France puis ouvre un centre de formation vocale à Paris, puis une école de chant. À ce titre, depuis 2003, il est plusieurs fois membre des jurys mis en place par le Ministère de la Culture pour l’obtention du Diplôme d’enseignement (D.E.) et du Certificat d’Aptitude (C.A.) à l’enseignement des Musiques Actuelles Amplifiées.

Il propose une formation diplômante, reconnue par l'Etat équivalente à un Bac +2/3

 

Cette liste n'est pas exhaustive, toute contribution est la bienvenue pour l'étoffer.

 

Enseigner le chant sans diplômes :

 

C'est possible ! Si vous voulez enseigner chez vous en cours individuels ou collectifs, monter une chorale, préparer un spectacle avec des jeunes ou moins jeunes à l'occasion d'une fête de quartier ou d'un festival. Vous pouvez donner des cours pour tous publics, de tous niveaux et établissez vous même vos tarifs. Vous pouvez être bénévoles ou salariés par l'auto-entreprise par exemple.

De plus, il existe nombre de structures comme des MJC, petites associations de quartier ou départementales, petites écoles de musiques qui ne demandent pas d'avoir le diplôme d'Etat.

Mais vous désirez vous former, vous informer, bref, vous améliorer :

 

Ecole Atla : https://atla.fr/

L'école ATLA propose des formations professionnelles en musiques actuelles. Les formations de musiques  s'adressent aux musiciens professionnels et en voie de l'être. L'objectif est d'acquérir une méthode de travail permettant de développer, maîtriser la pratique instrumentale/la technique vocale dans un ou plusieurs styles musicaux. L'équipe pédagogique est composée de musiciens de terrain. Elle est située à Paris.

 

Formation de prof/coach vocal : https://www.formationcoachvocal.com/

Une formation professionnelle menée par Stéphanie Dumouch, qui a pour but de :

  • Préciser et compléter vos connaissances anatomiques et physiologiques du geste vocal auprès de spécialistes
  • Développer de solides compétences techniques (le pourquoi, et le comment ça marche, en exercices et en détail)
  • Étendre votre boîte à outils pédagogiques et développer votre créativité
  • Proposer une méthodologie personnalisée, évolutive et adaptée  
  • Diagnostiquer avec précision les besoins de vos élèves
  • Proposer des exercices pertinents et ciblés 
  • Développer votre oreille pour guider l'élève avec justesse et bienveillance 
  • Proposer une pédagogie active, positive pour favoriser découverte, coordination, mémorisation, et progression 
  • Affiner les perceptions de votre propre instrument (parce que si on sait chanter, montrer, c'est quand même mieux !)
  • Vous appuyer sur les neurosciences, pour vous assurer une pédagogie optimale

Elle est située à Toulouse.

 

Harmoniques : https://www.harmoniques.fr/

Une formation très complète qui permet :

  • D'acquérir, pratiquer et perfectionner les outils méthodologiques et techniques permettant une pédagogie de la voix qui concilie technicité et expression
  • De comprendre et gérer la relation pédagogique ou d'accompagnement
  • D'élaborer et structurer des méthodologies d'interventions.

Possibilité de présenter les épreuves du MIMA (titre RNCP niveau 3 en cours de renouvellement)

À l'issue du stage, les participants maîtriseront les connaissances et savoir-faire nécessaires pour exercer les métiers de Professeur de chant (écoles de musique, activité indépendante) et de Coach vocal.

Il existe encore une dernière possibilité :

 

La Validation des Acquis de l'Expérience :

 

L'objectif de ce processus de la VAE est de permettre à des personnes d'avoir accès par la reconnaissance de leur expérience professionnelle au C.A. ou au D.E. de professeur de musique.

Elle n'est donc ni une formation ni un concours. Elle est constituée de 3 étapes : la recevabilité, la constitution d’un livret de compétences et un entretien avec un jury.

C'est un processus qui demande au candidat ou à la candidate une réflexion et une mise en perspective de son parcours. Cette démarche nécessite de sa part un engagement important sur toute la période de la procédure qui peut aller jusqu'à une durée de 18 mois.

Que faut-il faire ?

AVOIR 1 AN D’EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE MINIMUM

Les conditions d’accès pour entamer une procédure VAE sont principalement la durée de l'expérience professionnelle du candidat ou de la candidate. Il n'y a aucune condition d'âge, de nationalité et de niveau de formation.

DÉPÔT DU LIVRET DE RECEVABILITÉ (LIVRET 1)

http://www.vae.gouv.fr/

En effet, l'arrêté du 5 mai 2011, modifié par l'arrêté du 29 juillet 2016, du 6 janvier 2017 et du 27 janvier 2018, relatif au D.E de professeur.e de musique définit les conditions d'accès à la VAE :

« d’une durée cumulée d'au moins une année d’enseignement dans la discipline, le domaine et l’option concernée, correspondant à un enseignement d’une durée de vingt heures par semaine sur trente semaines »

Le temps d'enseignement pour une année correspond à 20 heures par semaine pour 30 semaines par an, soit 600 heures par an. Les activités à temps partiel seront considérées pro rata temporis.

Si le dossier est recevable :

Le Cefedem AuRA se tient à la disposition de toute personne souhaitant avoir des informations    sur sa situation professionnelle et la pertinence de sa démarche.

 

Les expériences doivent être en rapport direct avec les « activités » et les « compétences » du  référentiel d'activités professionnelles (cf. Annexes de l'arrêté du 29 juillet 2016) et peuvent :

  • relever d'activités salariées, non-salariées, bénévoles,
  • avoir été exercées de façon continue ou non continue,
  • être réparties sur une durée qui dépasse autant que de besoin l'année à temps plein requise.

 

DÉPÔT DU LIVRET DES ACQUIS DE L’EXPÉRIENCE (LIVRET 2)

 

Il est conseillé à toute personne de lire attentivement le référentiel d'activités professionnelles avant de se lancer dans la procédure.

JURY DE VALIDATION

 

Pour aller plus loin : DOCUMENTATION ET RESSOURCES

 

  •   Le site de la fonction publique : https://www.fonction-publique.gouv.fr/

 

sites à consulter

 

Financements 

 

Pour comprendre ce qu'on raconte :

ATEA : Assistant Territorial d'Enseignement Artistique

CA : Certificat d'Aptitude

CAP : Centre d'Arts Polyphoniques

CFMI : Centre de Formation de Musicien Intervenant

CEFEDEM : Centre de ressources professionnelles et d'enseignement supérieur de la Musique

CNFPT : Centre National de la Fonction Publique Territoriale

CNSM : Conservatoire National Supérieur de Musique

CPES : Classe Préparatoire à l'Enseignement Supérieur

CRC : Conservatoire à Rayonnement Communal

CRD : Conservatoire à Rayonnement Départemental

CRR : Conservatoire à Rayonnement Régional

DE : Diplôme d'Etat

DEM : Diplôme d’Études Musicales

DUMI : Diplôme Universitaire de Musicien Intervenant

FPT : Fonction Publique Territoriale

MJC : Maison des Jeunes et de la Culture

PEA : Professeur d'Enseignement Artistique

RNCP : Répertoire National des Certifications Professionnelles

VAE : Validation des Acquis de l'Expérience

Inscription à la Newsletter

Inscrivez-vous et recevez régulièrement les dernières informations de l'association par e-mail.

En indiquant votre adresse email vous consentez à recevoir nos lettres par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et via les liens de désinscription.

L'AFPC sur les réseaux sociaux

Suivez l'AFPC sur Facebook